Devenus grands, des enfants Tapori s’engagent comme animateurs.
Devenus grands, des enfants Tapori s’engagent comme animateurs.

« Je ne peux pas quitter Tapori, car mon objectif n’est pas atteint. Mon objectif, c’est que la misère soit finie. Elle n’est pas encore finie, alors je ne peux pas arrêter ».
 

A Bukavu, dans l’est de la République Démocratique du Congo, des groupes Tapori existent depuis 15 ans. Des centaines d’enfants s’y sont épanouis, cherchant à se faire « amis des sans amis » et tissant des relations avec des enfants du monde entier.

Certains d’entre eux, devenus adolescents, ont envie de poursuivre dans le même esprit, et ont créé des groupes de jeunes.

 

L’objectif de ces groupes est multiple :

• préparer les rencontres des enfants Tapori de leurs quartiers
• se former
• se prodiguer des conseils et avoir un espace où, soutenus par quelques adultes, les jeunes peuvent réfléchir sur leur vie.
• Par des travaux communautaires, poser des actes de solidarité dans leurs quartiers.